Activez

Santé mentale

Soixante-dix pour cent des maladies mentales se manifestent pendant l’enfance ou l’adolescence (Gouvernement du Canada, 2006).

De l’anxiété à la dépression à de graves troubles émotifs et aux troubles de déficit d’attention ou d’hyperactivité, un Canadien sur cinq de moins de 18 ans souffre d’au moins un trouble mental ou maladie mentale. Pourtant, seulement 1 enfant sur 6 obtient une aide professionnelle pour traiter des troubles de santé mentale.

Et même quand une aide est offerte, les services sont souvent inadéquats. (Association canadienne de psychiatrie, 2012; Koller et Bertel, 2006)

Il faut une approche en deux volets pour s’attaquer aux problèmes de santé mentale chez les jeunes. Ceux qui sont aux prises avec un problème de santé mentale doivent avoir rapidement accès à l’aide professionnelle qui convient, En outre, il faut aider tous les enfants et les jeunes à acquérir les compétences requises pour atteindre et conserver une bonne santé mentale afin que, lorsque confrontés à de futurs défis, ils aient assez de résilience pour surmonter leurs difficultés.

On ne peut s’attendre à ce que les enseignants diagnostiquent une maladie mentale. Par contre, ils constituent une présence attentionnée et habilitante dans la vie des jeunes. Les enseignants doivent acquérir la formation et les compétences nécessaires pour comprendre en quoi les problèmes de santé mentale des jeunes peuvent avoir des effets néfastes sur leur apprentissage et savoir où trouver de l’aide et des ressources locales, comment communiquer avec les familles et comment s’occuper de leur propre bien-être.

Les rapports suivants présentent les résultats d’une étude menée en 2014 portant sur les perceptions de la santé mentale et sur la formation en ce sens au sein du système d’éducation canadien. (en anglais seulement)