Connexion

Blogue

Faites une Différence : Partagez 2018 : questions-réponses avec l'École publique de Knollwood Park

Faites une différence : partagez est une initiative de mobilisation en santé mentale qui cerne les pratiques prometteuses adoptées dans différentes régions du pays dans le but de partager davantage et d’inspirer d’autres à mettre en œuvre des programmes au sein de leur classe et/ou leur collectivité. Dans le cadre du programme Enseignez la résilience d’EPS Canada, Faites une différence : partagez vise à reconnaître et partager des pratiques innovatrices, prometteuses et uniques en leur genre que les écoles ont adoptées en matière de la santé mentale et qui ont un effet positif sur les élèves, le personnel enseignant ou les deux.

EPS Canada partagera les histoires de réussite des cinq initiatives scolaires et d’autres dans le blogue d’EPS Canada.


 

Pratique prometteuse — à la maternelle, jouer dehors, peu importe la météo!

 

L’école publique Knollwood a une signification historique pour East London, Ontario, puisqu’il s’agit de l’une des plus anciennes écoles encore fonctionnelles. Elle ouvrait ses portes en 1920 en tant que « cabane de la Croix-Rouge » à deux pièces. L’école accueille aujourd’hui 260 élèves de la maternelle à la 8e année.

 

EPS Canada : Qu’est-ce qui inspiré l’initiative de promotion de la santé mentale?

Nous avons mis sur pied ce programme pour composer avec une crise survenue au cours de l’année scolaire 2014-2015. Nous avions des difficultés avec des élèves autistiques non diagnostiqués et avec des élèves qui vivaient des situations traumatiques à la maison et qui s’exprimaient de façon physiquement et verbalement agressive. Il importait d’assurer la sécurité physique et mentale de l’ensemble des élèves et du personnel. 

Nous avons réorganisé la structure de la journée de manière à améliorer les relations avec les parents, à permettre aux élèves de passer plus de temps dehors le matin et à définitivement prévoir plus de jeux menés par les élèves. Avec l’aide de notre conseiller, nous avons aussi commencé à enseigner explicitement la littératie en santé émotive et mentale.

EPS Canada : Quelles activités ont été organisées dans le cadre de cette initiative?

L’initiative visait à transformer nos pratiques éducatives en passant d’activités à l’intérieur hautement structurées menées par les enseignants à des jeux à l’extérieur menés par les élèves. Nous avons créé et mis en œuvre un plan pour commencer chaque journée dehors, dans la nature. Au son de la cloche matinale, les enseignants, les parents et les élèves se réunissent en cercle pour chanter Ô Canada. Nous sommes en voie de créer une école accueillante, inclusive et saine où les élèves et les parents se sentent pris en compte, entendus et valorisés en tant que précieux membres de notre collectivité.

IMG_1408.JPG

Une fois Ô Canada terminé, les élèves ont hâte de jouer. Entre autres activités préférées, mentionnons travailler ensemble à faire des piles de feuilles, faire cuire des muffins de boue dans la sablière, faire du vélo sur notre mini-piste extérieure, lire sur une couverture de pique-nique, peinturer sur du plexiglas, faire des bonhommes de neige ou simplement marcher et jaser avec des amis. Parfois nous jouons aussi dehors en après-midi, si la météo le permet. 

Lors du temps passé dehors, les enseignants sont en mesure de passer des moments de qualité avec leurs élèves confrontés à des problèmes de santé mentale ou à des défis socioéconomiques dans la famille. Ceci s’avère particulièrement important en septembre, puisque beaucoup de jeunes élèves ressentent une certaine angoisse à l’idée d’être séparés de leurs parents. Les élèves avec des besoins spéciaux ou des troubles de comportement réussissent bien mieux quand ils commencent la journée avec un peu de liberté et d’air frais plutôt que d’être obligés de s’adonner à des tâches (accrocher leur manteau et mettre leurs souliers d’intérieur). On impose très peu d’exigences aux élèves première chose le matin afin de leur permettre de bouger librement et de les mettre à l’aise avant de faire la transition vers un contexte de classe plus formel. Les élèves peuvent entrer dans la classe en petits groupes, ce qui réduit le stress associé à l’exécution des tâches matinales.

Un aperçu de notre journée :

  1. Cercle communautaire (parents, enseignants, élèves) et apprentissage en plein air 
  2. Arrivée des élèves en classe en petits groupes pour réduire le stress et l’anxiété et pour favoriser le contrôle de soi et l’autonomie.
  3. Centres à l’intérieur : un met l’accent sur la santé mentale et la littératie émotive
  4. Tout au long de la journée, des activités qui favorisent la santé mentale, comme des exercices de respiration, du yoga avec des histoires et des stratégies de contrôle de soi. 
  5. Terminaison de chaque journée avec un cercle communautaire. Les élèves sont invités à répondre à tour de rôle à des questions : comment vous sentez-vous et pourquoi?
     

EPS Canada : Qu’avez-vous appris de ces initiatives? 

Nous avons constaté un énorme changement au niveau des comportements quand les enfants ont la chance de jouer dehors. Ils sont plus heureux, plus calmes et ont une attitude positive. Quand il faut rentrer à l’école plus tôt en raison de la pluie ou du froid, certains élèves deviennent très perturbés : ils pleurent ou refusent d’entrer dans la classe.

Nous voulons d’abord nous assurer que tous les élèves portent les vêtements qui conviennent pour la météo, puis nous espérons faire progresser notre programme en recueillant de l’eau de pluie et en sautant dans des flaques, en jouant à des jeux sensoriels dans la boue et la gadoue et en bâtissant ensemble des châteaux de neige.

EPS Canada : Quel a été l’impact global de vos initiatives?

kid-1350663_1280.jpg

La valeur qu’il y a à jouer dehors, à bouger le corps et à communier avec la nature est énorme. Les élèves et enseignants sont plus calmes, heureux, alertes et en santé.

La plupart des élèves sont d’avis que les jeux à l’extérieur constituent leur partie préférée de la journée. Voici un aperçu des plus grandes améliorations observées :

  1. Quand les élèves quittent leurs parents, ils se sentent à l’aise et en sécurité 
  2. Les parents se sentent plus à l’aide de parler avec les enseignants
  3. Une baisse significative des « crises » au cours de la journée
  4. Une baisse significative du nombre de suspensions liées à des comportements agressifs
  5. Les évacuations de classe en raison de comportements agressifs sont rares
  6. Les élèves établissement des relations positives avec leurs pairs et leurs enseignants
     

EPS Canada : Dans quelle mesure vos initiatives ou pratiques prometteuses sont-elles viables?

Nous faisons partie d’une collectivité d’apprentissage professionnel d’enseignants de la maternelle qui se réunissent chaque mois et nous avons invité des enseignants à prendre connaissance de notre programme et à en discuter. Nous comptons proposer la tenue d’un atelier de perfectionnement professionnel à l’intention des nouveaux enseignants de la maternelle pour partager nos expériences avec eux et pour orienter leurs pratiques dans une optique de santé mentale. Nos enseignants de la petite enfance sont des mentors pour les élèves du collège Fanshawe. En les sensibilisant à notre programme de plein air et en leur démontrant ses effets bénéfiques sur la santé mentale et le bien-être, nous espérons les convaincre d’appliquer notre programme de jeu dehors au fil de leur carrière en enseignement..

EPS Canada : Comment utiliseriez-vous les fonds versés par Faites une différence : partagez?

rain-791893_1280.jpg

Nous voulons acheter une collection de vêtements extérieurs saisonniers pour nous assurer que tous les élèves sont adéquatement habillés pour profiter des bienfaits mentaux et physiques d’un apprentissage actif dehors. Nous achèterions des habits de neige, des pantalons de pluie ainsi que des mitaines et bottes à l’épreuve de l’eau qui resteraient à l’école et seraient portés pour les activités en plein air. Une collection de vêtements et de bottes nous aiderait grandement à poursuivre ce programme de manière inclusive et équitable. Nous pourrions commencer cette collection dès maintenant et elle pourrait servir au fil des prochaines années.