Connexion

Forum national sur les écoles en santé 2019

Coup d’œil sur les programmes

*D’autres programmes seront annoncés sous peu. Les programmes sont sujets à changement.

 

arrow.png Instituts

Soyez des nôtres pour deux Instituts sur les écoles en santé dans le cadre du Forum national sur les écoles en santé de cette année. Les instituts ont été conçus pour offrir des occasions d’apprentissage concrètes et pratiques et permettre aux délégués de mieux comprendre les approches clés de la promotion d’écoles en santé.

Joey.jpg

Joey Feith

Fondateur | ThePhysicalEducator.com

Mois de la santé : une célébration de la santé dans le contexte global des écoles en santé

Le Mois de la santé est une initiative annuelle qui vise célébrer la santé dans les écoles. Cette séance examinera les objectifs du Mois de la santé, présentera ses thèmes et activités et partagera des tactiques utilisées pour aider à réunir l’ensemble des communautés scolaires. Vous quitterez certainement cette séance avec plein d’idées, de ressources et de confiance pour vous aider à mettre sur pied et mener à bien votre propre initiative du Mois de la santé à votre école!

Joey.jpg

Tricia Zakaria

Directrice des programmes et de l’éducation | EPS Canada ; Kelsey Fahie | Adjointe de programme, PHE Canada

Recours à des approches conceptuelles axées sur l’humain pour planifier vos programmes

La conception axée sur l’humain est une approche créative et innovatrice à l’égard de la résolution de problèmes qui commence avec les gens et prend fin avec des solutions spécifiquement définies pour répondre aux besoins uniques des personnes en cause. Cet institut initiera les participants à la conception axée sur l’humain et leur donnera l’occasion de participer à diverses activités de conception pouvant être modifiées pour appuyer la planification dans votre communauté scolaire. Vous participerez à des remue-méninges et préparerez une carte de route et un plan menant à une communauté scolaire plus en santé (aucun talent en dessin requis!).

 

arrow.png  Séances en petits groupes

 

Domaine : Au-delà du cartable

 

HEALTHY Pledge Program (HPP) : les conseils et commissions scolaires et les organismes de santé publique collaborent pour faire du choix santé le choix facile dans les écoles 

Sharon Lobo |  Superviseure de la santé scolaire, Santé publique de Peel

The HEALTHY Pledge Program (HPP) se veut une approche pluridimensionnelle axée sur la population et qui priorise les interventions à grand impact pour faire des choix santé des choix faciles. En ce sens, il augmente la probabilité que la population étudiante de Peel soit davantage exposée à l’alimentation saine et à l’activité physique, des facteurs qui favorisent le bien-être mental et protègent contre des maladies chroniques plus tard dans la vie. Ce programme est offert aux écoles de Peel. Le HPP peut être adapté et élargi à d’autres administrations à l’échelle du Canada.

 

Au-delà du cartable : pourquoi les collectivités scolaires doivent aller au-delà des manuels de programmes

Kate Storey |  Professeur adjointe, School of Public Health, Université de l’Alberta

Dans le cadre des efforts engagés pour créer rapidement des milieux habilitants, on note une tendance à favoriser des programmes et des produits reconnus et commercialisés (le « cartable ») au lieu de mettre l’accent sur des approches fondées sur des forces qui honorent des contextes communautaires uniques. Quand il s’agit de promouvoir des changements et une viabilité systémiques, il n’y a pas de solution rapide. Cette séance expliquera l’importance d’examiner nos contextes de mise en œuvre uniques, les solutions qui s’offrent à nous (p. ex., structures, ressources et procédés pour appuyer la mise en œuvre) et comment une approche de cartable ou de « solution rapide » ne permet pas de reconnaître les atouts et les besoins qui existent dans nos collectivités.

 

EPS Canada et Recess Project présentent une stratégie nationale pour la récréation

Lauren McNamara | Chercheuse en éducation, Ashoka Fellow, Université Ryerson; directrice du Recess Project
Tricia Zakaria | Directrice des programmes et de l’éducation, EPS Canada

Dans le cadre de cette séance, Lauren McNamara, Ph. D.,  et Tricia Zakaria présenteront la Stratégie nationale pour la récréation pour les écoles élémentaires et intermédiaires canadiennes. Cette séance mettra l’accent sur les liens entre la récréation et le bien-être. Les présentatrices feront part des nouvelles orientations stratégiques sur le sujet, des pratiques exemplaires et des recherches et donneront un avant-goût de la campagne sur la récréation de 2020 dans les médias sociaux.

 

Domaine : Bien-être des enseignantes et enseignants et du personnel

 

Bien-être en milieu de travail : impact du racisme systémique

Rohan Thompson | Gestionnaire de l’équité en matière d’emploi, conseil scolaire de district de Peel

Quand nous pensons au bien-être du personnel en milieu de travail, nos pensées vont surtout vers avoir un régime alimentaire sain, dormir suffisamment, boire assez d’eau, faire de l’exercice ou atteindre un état de pleine conscience. Mais ce à quoi nous ne pensons généralement pas, c’est l’impact que peuvent avoir la discrimination,  l’oppression et le racisme systémiques sur le personnel racialisé. Il peut y avoir des effets négatifs sur la santé physique et sur le bien-être émotif du personne, entraînant des répercussions sur une gamme d’enjeux, du rendement au maintien en poste des personnes les plus négativement touchées. Dans le cadre de cette séance interactive, les délégués se renseigneront sur les diverses formes de discrimination systémique, en apprendront plus sur les effets psychologiques et physiologiques du racisme systémique qui  a des effets sur le bien-être au travail et le rendement professionnel des personnes racialisées. Les délégués discuteront également des mesures systémiques que les organismes et les institutions peuvent engager pour rectifier ce problème.

 

Département de la santé et de l’éducation physique - reconstruire la culture

Andrew McCutcheon | responsable de la santé et de l’éducation physique, école secondaire Bill Crothers

En 2008, un jeune membre du personnel était embauché pour inaugurer une nouvelle école secondaire appelée Bill Crothers à Markham, en Ontario. Ils formaient un personnel composé à quatre-vingts pour cent de personnes de moins de trente ans avec peu de peu de responsabilités. Ces personnes étaient prêtes et heureuses de travailler de longues heures et de faire tout ce qu’elles pouvaient pour lancer l’école sur la bonne voie. Rendus en 2019, nous avons tous des jeunes familles et les responsabilités conséquentes. Comment maintient-on une solide culture entre les membres du personnel quand tout le monde est récemment devenu des parents? Les présentateurs partageront leurs pratiques exemplaires et leurs difficultés à réussir à instaurer une nouvelle culture favorisant le bien-être du corps enseignant. Les participants apprendront comment établir des ententes départementales et encourager les membres à être assez vulnérables ou courageux pour participer à des conversations difficiles.

 

Domaine : Histoires vécues sur le terrain

 

Enseignantes et enseignants de demain : promotion du bien-être au niveau des étudiants-maîtres

Kerri Murray | Directrice de projets, Ever Active Schools

Ever Active Schools, une initiative provinciale de l’Alberta et de la Werklund School of Education de l’Université de Calgary, ont conclu depuis une décennie un partenariat actif sur la formation des étudiants- maîtres au niveau postsecondaire. Ce partenariat vise à combler rapidement les graves lacunes entre la formation des étudiants-maîtres en matière de bien-être (le leur et celui de leurs élèves) et les attentes sur eux au niveau de la pratique. Récemment, le mouvement s’est propagé à l’échelle du pays avec 13 programmes de baccalauréat en éducation engageant des activités axées sur le bien-être dans leurs facultés au profit de tous les membres des communautés universitaires. Cette séance fera ressortir certaines mesures engagées par les facultés pour enchâsser le bien-être dans leurs contextes locaux misant sur une approche de santé globale dans les écoles et expliquant l’impact des tendances en matière de bien-être sur les contextes scolaires de la maternelle à la 12e année.

 

Recours à une approche de santé globale dans les écoles de Colombie-Britannique

Rachel Iacoe | Facilitatrice de la santé globale dans les écoles , DASH BC; Faye Willick | Directrice exécutive, DASH BC

L’approche de santé globale dans les écoles est partie intégrante du travail accompli par DASH BC. Cette séance en petits groupes axée sur des histoires inclura de récents exemples sur le terrain en C.-B. démontrant en quoi des écoles de district provinciales et des Premières nations utilisent des approches élargies pour améliorer la santé et le bien-être de leurs populations scolaires respectives. Cette séance inclura des rapports sur ce qui a bien fonctionné, sur les obstacles identifiés et sur comment chaque école les a surmontés.

 

Idées pour agir : approches sur la santé globale à l’école pour composer proactivement avec des sujets de santé dans les communautés scolaires

Sarah Christie | Responsable de projet bilingue, Ophea

Nous savons que l’approche axée sur la santé dans les écoles profite à l’ensemble des écoles – aux élèves et au personnel. Mais à quoi toute cela ressemble-t-il à l’échelle de la communauté scolaire? Et quelles possibilités les nouveaux programmes-cadres d’éducation physique et d’éducation à la santé nouvellement mis à jour créent-ils? Soyez des nôtres pour explorer des exemples ontariens de programmes de santé globale à l’école qui mettent l’accent sur l’augmentation de l’activité physique et de l’alimentation saine, qui examinent la consommation de substances et participez à un dialogue stimulant sur la prévention de la violence sexuelle.

Le porte-vélo est la nouvelle boîte bleue – le rôle de l’infrastructure dans le changement de comportement

Elyse McCann | directrice, programmes communautaires durables, EnviroCentre

Cette présentation examine les liens entre l’infrastructure comportementale et le changement de comportement en explorant les facteurs de réussite de l’une des campagnes de changement de comportement les plus efficaces la collecte des déchets au bord de la rue. La boîte bleu est devenue le symbole iconique du recyclage et le porte-vélo pourrait faire de même au niveau de transports actifs. Même si aller à l’école en pied ou en vélo était autrefois la norme, ce ne l’est plus. Pourtant, il s’agit d’une façon facile de faire bouger les gens plus chaque jour. La présentatrice relatera l’histoire de l’adoption du recyclage et utilisera des exemples de partout dans le monde pour démontrer que le transport actif constitue l’une des meilleures façons de rendre les enfants l’école tous les jours et que, misant sur l’infrastructure et l’éducation, nous pouvons changer les mentalités et les modes de transport.

 

Réussite étudiante, santé et bien-être – Sur la voie de l’école

Vicky Kyriaco | Agente administrative en chef et directrice générale, Ottawa Student Transportation Authority

Il y a une génération à peine, plus de 60 % de tous les élèves se rendaient à l’école à pied . De nos jours, c’est moins de 25 % qui marchent. La plupart sont conduits à l’école par leurs parents ou prennent l’autobus scolaire. Les études démontrent que les élèves qui s’adonnent à des transports actifs sont mieux préparés à apprendre. Par conséquent, il faut donc qualifier la marche comme un « mode de transport actif » afin de formaliser les bienfaits pour la santé et la conscientisation environnementale associés à des modes de transport générés par les humains pour se rendre à l’école.

Une réorientation culturelle des modes de transport exige une approche concertée de la part e plusieurs partenaires communautaires, en particulier les écoles et ses champions du transport actif. Dans le cadre de cette séance de discussion, la présentatrice parlera des obstacles et des préoccupations relativement aux dangers de la marche, des voies empruntées, de la responsabilité et de la formation des élèves par l’entremise de partenariats ainsi que de l’engagement des partenaires communautaires.

 

Aider nos élèves à trouver un équilibre

Christine Preece | responsable, Santé mentale et bien-être. District scolaire catholique de St. Clair, Coalition ontarienne des écoles en santé

Cette séance interactive vise à comprendre et appuyer les enseignantes et enseignants qui travaillent auprès d’élèves aux prises avec des problèmes de santé mentale. En adoptant une approche axée sur le traumatisme pour aider les élèves, les professionnels et les parents peuvent apprendre à aider leurs élèves ou enfants à atteindre un équilibre dans leur vie. Comprendre la science derrière le traumatisme et le bien-être mental constitue la première étape pour aider les élèves dans nos écoles, Il faut des outils dans notre coffre à outils pour aider les élèves qui ont le plus de difficultés à l’école et cette séance vise à fournir aux participants des ressources concrètes pour faire une différence.

 

Contribuer aux écoles en santé à l’aide de FitSpirit

Donna Howard | gestionnaire, Fitspirit de l’Ontario et de l’ouest du Canada

FitSpirit est un organisme sans but lucratif qui crée des partenariats avec des écoles pour aider les élèves de 12 à 17 ans à redécouvrir l’activité physique de façon non concurrentielle, inclusive et dans un environnement chaleureux. Depuis sa création en 2007, FitSpirit a aidé à éduquer des centaines de milliers de jeunes filles canadiennes sur l’importance d’un mode de vie sain et actif. En 2018-2019, 285 écoles en Ontario et au Québec ont collaboré avec FitSpirit, et profité de ses effets positifs sur l’estime de soi, le sentiment d’appartenance et les profils de santé générale des filles. Compte tenu de sa popularité et de sa réussite croissantes, l’organisme est de plus en plus sollicité par les collectivités pour offrir ses programmes dans de nouvelles provinces à travers le Canada. Grâce à cet atelier, la présentatrice partagera ses connaissances des programmes de FitSpirit, des événements mémorables, des outils et des ressources utiles pour aider les responsables de écoles à concevoir et instaurer leurs propres programmes d’activité annuelle « des filles par les filles ».

 

En quoi les champions des programmes de littératie physique à vie s’inscrivent-ils dans l’approche des écoles en santé

David Arsenault | fondateur et directeur général, Fondation Champions pour la vie

Dans le cadre de cette séance, les délégués se renseigneront au sujet de la Fondation Champions pour la vie et appendront comment l’organisme aide les écoles, du personnel enseignant et les organismes à offrir des programmes de littératie physique aux enfants de 5 à 8 ans. Le présentateur présentera un programme sur la littératie physique Champions pour la vie de 20 semaines auquel ont participé 88 écoles à travers la province de Québec en 2019-2020, des ressources à l’intention des enseignants d’éducation physique et à la santé par l’entremise d’une application mobile ainsi qu’un outil d’évaluation formatif.

 

UpLift : travailler en partenariat pour promouvoir les écoles axées sur la santé en Nouvelle-Écosse

Margaret Kay-Arora | gestionnaire du projet UpLift, Healthy Populations Institute, Université de Dalhousie

Nos enfants méritent la meilleure chance qui soit d’avoir une enfance saine et heureuse et de réaliser pleinement leur potentiel d’apprentissage, mais les enfants ne profitent pas tous des mêmes occasions d’épanouissement. UpLift constitue un partenariat entre la communauté scolaire et l’Université réunissant de multiples partenaires qui collaborent pour renforcer l’impact des écoles axées sur la santé de manière à favoriser des conditions qui entraînent un meilleur apprentissage et de meilleurs résultats en encourageant des changements systémiques, des mesures collectives sur les changements en aval dans des environnements ainsi que des conditions qui, à leur tour, donneront la chance aux élèves actuels et futurs de s’épanouir et de réussir, ce qui réduira du même coup l’incidence des maladies chroniques. Cette séance examinera les approches, les partenariats et les stratégies qui aident à intensifier l’impact, la cohésion et la viabilité du modèle des écoles axées sur la santé à l’échelle des écoles de la Nouvelle-Écosse.

 

Domaine : Le jeu

 

Jeux Inuits

Aalla | Inuuqatigiit - un Centre pour les enfants, les jeunes et les familles Inuits

Dion « Stranger » Metcalfe (son nom inuit est Aalla) est un Inuit urbain de longue date avec des liens familiaux au Labrador. Il oeuvre auprès de jeunes depuis plus de 25 ans et enseigne depuis 5 ans le savoir inuit. Il a recours aux Jeux inuits traditionnels pour aider à enseigner l’histoire de son peuple. Dans le cadre de cette séance, Aalla enseignera aux participants quelques jeux inuits et expliquera les raisons pour lesquels les Inuits y jouaient.

 

Recess Guardians

Mike McDonald | DG, Recess Guardians

Quand vous demandez à quelqu’un quelles leçons ils ont tirées de l’école, les gens tendent à penser immédiatement aux matières scolaires. Par contre, les leçons apprises au terrain de jeu sont probablement aussi importantes à mesure qu’ils grandissent. La récréation peut constituer ce moment où les jeunes acquièrent d’importantes compétences personnelles qui les aideront à s’épanouir à l’avenir. Depuis 2011, Recess Guardians est devenu un chef de file dans le domaine de la récréation, engageant et habilitant les jeunes dans des activités qui leur donnent confiance en soi. Découvrez en quoi Recess Guardians a créé un système de récréation simple, audacieux et imaginatif qui a eu un impact sur plus de 350 000 jeunes à travers le Canada.

 

Gestion des commotions cérébrales dans les écoles : leçons tirées du système sportif canadien

Peter Morrow | Spécialiste en mobilisation des connaissances et en communications, CDS

Qu’elles surviennent en salle de classe, au terrain de jeu ou à la maison, les commotions cérébrales constituent un grave problème pour les communautés des écoles en santé et ont des incidences sur l’apprentissage, le rendement sportif et la santé mentale en général. Le Centre de documentation pour le sport (CDS) collabore avec Parachute Canada et divers organismes sportifs nationaux, provinciaux et territoriaux à mettre au point une approche harmonisée pour composer avec les commutions cérébrales au niveau du sport. Cette séance donnera un aperçu de la campagne Headstrong Canada du CDS,  présentera les faits saillants de la conversation sur les commotions cérébrales et leur gestion (par l’entremise de protocoles et de politiques) et sur la prévention (examinant les attitudes, les comportements, les règlements et la formation) et aiguillera les participants vers la grande variété de ressources accessibles en ligne par l’entremise du carrefour sur les commotions cérébrales du CDS. Le contenu intéressera particulièrement les gestionnaires scolaires, les enseignants, les entraîneurs  et quiconque est préoccupé par des commotions cérébrales dans le cadre  de sa vie professionnelle ou personnelle.

 

Exploration des méthodes de gestion personnelle de son corps 

Lynn Campanella | PDG, Playocracy Inc.

Quand vous ne disposez pas des bons outils, vous vous sentez frustré et le travail n’avance pas. Les enfants doivent équiper leur ceinture d’outils personnelle des bons outils pour les accompagner dans la vie. La résilience, le contrôle de soi et les compétences motrices constituent des habiletés ou des « outils » qui s’accumulent quand les enfants jouent. Dans le cas de certains enfants, la seule occasion de jeu authentique, c’est pendant la récréation à l’école. Créer une expérience de récréation de qualité permet aux enfants d’utiliser et de peaufiner les outils dont ils ont besoin pour vivre une vie saine et productive. Cet atelier partage ce que certains conseils et certaines commissions scolaires à travers le Canada font pour encadrer la récréation et examine comment ils enrichissent la ceinture d’outils des élèves misant sur concepts de supervision active et offrant aux délégués une liste de vérification pour faire vivre de aux enfants des expériences de récréation de qualité.

 

Domaine : Diversité et inclusion

 

Risques, défis, forces et soutiens pour les groupes de jeunes diversifiés en Saskatchewan

Ryan Flett | agent de recherche, Saskatchewan Alliance for Youth and Community Well-being

La recherche révèle que le taux accéléré de diversité au sein des écoles canadiennes excède le rythme des programmes-cadres institutionnels et des politiques et de la planification pédagogiques (Rankin et Weinstock, 2004). Les écoles ont de la difficulté à garder le pas avec un corps d’élèves diversifiés. La Saskatchewan Alliance for Youth and Community Well-being (SAYCW) a mené des enquêtes sur la santé t le bien-être des élèves de la 7e année à la 12e année dans l’ensemble de la province. En 2019, 10 574 jeunes ont participé à un sondage de 30 à 45 minutes portant sur 11 thématiques de santé. Partant des données, des tendances au niveau des groupes d’élèves vulnérables et diversifiés sont présentées, y compris les risques et les comportements de santé positifs et négatifs. Dans le cadre de cette présentation,, le présentateur partagera les résultats de la recherche associés aux jeunes vulnérables et diversifiés, y compris les jeunes LGBTQ2S, les nouveaux-arrivants, les membres des Premières nations et des Métis, des jeunes avec une image corporelle négative et les jeunes obèses. Pour chacun de ces groupes, des forces, atouts, risques et des préoccupations ont été répertoriés. Le présentateur discutera également de facteurs atténuants qui pourraient aide à aplanir les résultats négatifs de ces groupes.