Connexion

Nouvelles

Pandémie de COVID-19 : Lignes directrices pour l’EPS lors du retour à l’école

Sacs à dos d'école sur le banc

Pour diffusion immédiate

 

Ottawa, le 26 mai, 2020 – Éducation physique et santé Canada (EPS Canada) s’engage à assurer que tous les élèves canadiens ont un accès à une éducation physique et à la santé de qualité (EPS) alors que les conseils scolaires de partout au pays se préparent pour la réouverture des écoles. La pandémie de COVID-19 a certainement fait ressortir la nécessité que tous les élèves aient la possibilité d’apprendre POURQUOI et COMMENT devenir physiquement actifs et en santé – et tirer parti de ce savoir-faire physique tout au long de la vie. 
 
C’est à ce titre qu’EPS Canada a invité certains des meilleurs éducateurs et éducatrices, chercheurs et chercheuses, praticien(ne)s d’EPS, et responsables de la santé publique à collaborer en vue d’élaborer la première version du document Pandémie de COVID-19 : Lignes directrices pour l’éducation physique et à la santé lors du retour à l’école au Canada. Ce document affirme que les valeurs essentielles de l’EPS – la santé et le bien-être – constituent un élément clé de l’apprentissage qu’on doit prévoir pour les jeunes Canadiens et Canadiennes alors qu’ils se rétablissent de ce traumatisme, reprennent les relations sociales, et s’adaptent au nouvel environnement d’apprentissage. Plus particulièrement, le document vise à appuyer le processus décisionnel et favoriser l’intégration de l’EPS et d’autres opportunités de promotion de la santé et du bien-être durant le temps en classe, et promouvoir l’activité physique avant, durant, et après la journée scolaire. C’est un document conçu pour évoluer en permanence, suivant les développements au niveau des directives de la santé publique et les progrès des connaissances. 
 
Abordant la question du retour dans les écoles, Melanie Davis, directrice générale et chef de la direction d’EPS Canada, a indiqué : « La manière d’enseigner l’éducation physique et à la santé doit s’adapter, cependant les raisons pour enseigner cette matière sont encore plus convaincantes que jamais. EPS Canada voulait s’assurer que les décideurs, les enseignants, et les parents prennent pleine conscience des avantages de l’éducation physique et à la santé, et que tout le monde comprend qu’il est tout à fait possible de planifier des leçons enrichissantes tout en respectant les consignes de distanciation physique et en veillant toujours à la sécurité. »

Le document a été élaboré en supposant trois scénarios éventuels de retour à l’école (écoles entièrement ouvertes, apprentissage hybride école/maison, et apprentissage à domicile). Le document propose des suggestions réalistes et des lignes directrices concrètes pour l’enseignement de l’EPS dans chacun de ces scénarios. Les enseignants et enseignantes d’éducation physique et à la santé sont déjà des leaders dans le soutien de la santé et du bien-être physique, émotionnel, et mental des élèves, et il faut leur offrir la possibilité de continuer à jouer ce rôle de premier plan lorsque les élèves retourneront à l’école, quel que soit le format qu’emprunteront finalement les cours. 

Le document est déjà utilisé au Québec, où les élèves sont déjà retournés à l'école depuis plusieurs semaines. « Le Québec fait actuellement figure de proue au Canada dans le déconfinement scolaire. La Fédération des éducateurs et éducatrices physique enseignants du Québec (FÉÉPEQ) est fière de soutenir les belles initiatives que les enseignants en éducation physique et à la santé développent afin d'assurer des cours d'ÉPS de qualité en tout respect des règles sanitaires en vigueur. La mobilisation est fantastique, les élèves ont du plaisir à apprendre et ce, en toute sécurité », dit Véronique Marchand, la directrice de la FÉÉPEQ.

Pour sa part, Dean Ingram, président de l’Association des enseignants et enseignantes de Terre-Neuve-et-Labrador, affirme : « La pandémie de COVID 19 a mis pleins feux sur l’importance de la santé et du bien-être. La santé et le bien-être physiques d’une personne peuvent avoir des effets importants sur sa santé et le bien-être mentaux. Il est vraiment critique de faire la promotion d’un style de vie sain. Un gros merci à EPS Canada et à nos organisations provinciales qui revendiquent pour les choix sains dans notre système scolaire. » 

Évidemment, le contexte scolaire revêtira une apparence et une atmosphère bien différentes lorsque les élèves retourneront dans les écoles. Quel que soit le contexte, il est capital que les élèves aient le sentiment de retourner dans un environnement sécuritaire, positif, et inclusif. Tirant parti des espaces d’apprentissage diversifiés, tels que les classes en plein air, l’éducation physique et à la santé favorise le développement et l’épanouissement de tous les aspects de la vie d’un enfant, et crée une expérience d’apprentissage holistique. L’EPS doit être une priorité pour tous les élèves, et ces lignes directrices sont conçues pour le passage à l’acte.

À propos d’Éducation physique et santé Canada (EPS Canada)

EPS Canada revendique pour des enfants actifs et en santé, en développant les opportunités d’éducation physique et à la santé de qualité et en faisant la promotion d’environnements d’apprentissage sains. Donnant son appui aux champions et championnes communautaires par la voie de programmes de qualité, services de perfectionnement professionnel, et initiatives d’activation communautaire, EPS Canada inspire toutes les personnes à vivre une vie physiquement active et en santé. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter notre site web au epscanada.ca. 
 
Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :

Melanie Davis 
Directrice générale et chef de la direction, EPS Canada
melaniedavis@phecanada.ca    
613-523-1348 poste 2330