type

  • Article de fond
  • Podcast
  • Recherche

theme

  • Activité instantanée
  • Alphabétisation alimentaire
  • Apprentissage en plein air
  • Apprentissage physiquement actif
  • Apprentissage socio-émotionnel
  • Apprentissage transversal
  • Approche basée sur des modèles
  • Collectivité d'EPS
  • Communautés scolaires saines
  • Compétences fondamentales en matière de mouvement
  • Éducation à la danse
  • Littératie numérique
  • Éducation à la santé
  • Éducation financière
  • Éducation physique
  • Éducation sexuelle
  • Leadership éducatif
  • Équité, diversité et inclusion
  • Formation des enseignants
  • Santé mentale
  • Usage de substances psychoactives
  • Vérité et réconciliation

Search Results

SORT BY:

Les bénéfices de la pleine conscience, et trois pratiques à essayer en classe

15 avril 2024
L'image montre trois enfants qui pratiquent la pleine conscience en priant devant leurs professeurs, les yeux fermés.

Tout d'abord, qu'est-ce que la pleine conscience ?  

L’expression « pleine conscience » existe depuis des siècles. Simplement dit, la pleine conscience consiste à être présent dans l'instant en activant tous ses sens, sans jugement et sans se préoccuper du passé ou de l'avenir. La présence se manifeste lorsque nous sommes attentifs et lorsque nous sommes conscients de notre expérience. La pleine conscience, c'est vraiment « l'attention et la conscience qui naissent de l'attention portée volontairement sur le moment présent et sans jugement » (Kabat-Zinn, 2005, page 4). 

Quelle est l’importance de cette pratique dans les écoles ? 

Les enseignants comme les élèves sont très occupés par le monde actuel, débordant de technologies, exigeant des réactions et des réponses immédiates. Effectivement, les distractions sont si nombreuses qu'il peut être difficile de se concentrer sur le moment présent. La pleine conscience nous apprend à revenir sur le présent, à autoréguler nos émotions – notamment celles qui sont difficiles à gérer (par exemple la colère, l'anxiété, la peur) – et à réfléchir et analyser de manière plus ouverte nos interactions avec les autres personnes. Les pratiques de pleine conscience telles que la respiration, la gentillesse, la gratitude et d'autres encore nous aident à calmer notre cerveau et nous connecter, nous ancrer, nous empêchant ainsi de tourner en rond et, éventuellement, de réagir d'une manière que nous regretterons plus tard (par exemple, l'agression). Bref, grâce à la pleine conscience, nous sommes mieux outillés pour prendre des décisions plus éclairées. Les autres avantages de la pleine conscience incluent, sans toutefois s’y limiter  :  

  • Une atmosphère positive en classe ; 

  • Une meilleure aptitude à la concentration ; 

  • Le respect, la bienveillance, l'ouverture, l'acceptation des autres personnes et de soi-même ; 

  • Une amélioration de la qualité du sommeil ; 

  • Un meilleur équilibre émotionnel ; et 

  • Des améliorations au niveau de la communication. 

Comment procéder ? 

Réaménager la salle de classe pour mieux soutenir notre santé mentale n'est pas aussi difficile qu'on pourrait le croire. Il suffit d’introduire quelques outils simples dans notre quotidien afin de transformer la salle de classe en un endroit plus sûr pour être présent, pour encourager nos élèves à se montrer tels qu'ils sont, c'est-à-dire authentiques. Trop souvent, nous valorisons une solution toute faite comme les « lundis de la pleine conscience », et bien que ce soit un bon point de départ, cela ne se répercute pas forcément sur le reste de la semaine. La pleine conscience exige une expérience régulière et la cohérence est essentielle. Il n'est pas nécessaire que l’exercice prenne beaucoup de temps ou empiète sur notre temps d'enseignement, car nous pouvons instaurer une pratique informelle qui ne dure que 5 minutes. Plus nous, en tant qu'enseignants, pratiquons la pleine conscience, plus nos classes deviennent un environnement de pleine conscience, d’où l’importance de donner l'exemple de cette pratique à nos élèves.

5,4,3,2,1………..SENSE Méditation

3 activités de pleine conscience à essayer avec votre classe 

  1. MÉDITATION BASÉE SUR LE COMPTAGE RESPIRATOIRE : Commencez chaque cours en comptant les expirations pendant 2 à 3 minutes. Réglez une minuterie pour la durée souhaitée ou commencez par une minute, puis augmentez progressivement. Présentation de la respiration :  inspirez par le nez en comptant jusqu'à 3 et expirez par la bouche ou le nez en comptant jusqu'à 3. Si votre esprit s'égare, revenez aux chiffres. Compter notre respiration donne à notre esprit une activité à faire. 
  2. 5,4,3,2,1………..SENSE Méditation : Demandez aux élèves de noter 5 choses qu'ils voient. Demandez-leur de se concentrer sur la forme, la couleur, le ton. Demandez à chacun d'entre eux d'être curieux dans ses observations. Un esprit curieux porte moins de jugement et est plus ouvert. Ensuite, demandez aux élèves de remarquer 4 choses qu'ils entendent, en se concentrant sur le volume, la tonalité et la fréquence. Ensuite, demandez aux élèves de se concentrer sur trois choses qu'ils ressentent, en remarquant la sensation de leurs vêtements sur leur peau, de leurs mains sur la table, de leurs cheveux, etc. Guidez les élèves pour qu'ils réfléchissent à la douceur, au flou, à la rugosité, etc. Ensuite, demandez-leur de remarquer deux choses qu'ils sentent. Sentez l'air au bout des narines, suivez le flux d'air, remarquez une odeur. Enfin, demandez aux élèves de se concentrer sur une chose qu'ils goûtent. Remarquez le bout de la langue, les côtés, le dos de la langue. Pendant que les élèves font cet exercice, encouragez-les à ramener leur attention sur la méditation des sens et à se concentrer sur leur respiration. Il est important d'être présent. 
  3. BALAYAGE CORPOREL : Ce type de méditation aide les étudiants anxieux en leur permettant de s'ancrer dans leur corps. L’exercice est particulièrement utile avant des examens, des tests ou des événements importants. Demandez aux élèves de s'asseoir dans un endroit qui leur convient. Demandez-leur d'abord de se concentrer sur leur respiration, comme dans l’exercice de « méditation basée sur le comptage respiratoire ». Ensuite, choisissez une partie du corps sur laquelle les élèves doivent concentrer leur attention, en remarquant tous les sentiments et toutes les sensations (par exemple, le pied droit). Continuez ainsi jusqu'à ce que vous ayez balayé tout le corps. Commencez par balayer chaque pied, chaque jambe, les mains, les bras, etc. Pour vous aider à commencer à balayer votre corps, consultez ce texte (anglais uniquement) d'Anxiété Canada qui vous guidera dans cette pratique.

D'après mon expérience, une fois que ces pratiques informelles sont mises en place dans nos classes, les élèves les apprécient vraiment, remarquent s'il en manque et finissent par les mettre en œuvre eux-mêmes. Je vous invite à faire ce petit investissement de temps susceptible de récolter de grands bénéfices pour votre classe et pour vous-même. Je vous encourage donc à choisir l'une de ces pratiques, à la pratiquer pendant 21 jours d'affilée et à en constater les effets. Maintenant plus que jamais il est important de s’ancrer dans le présent, et ces activités simples de pleine conscience sont un excellent moyen de le faire. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter brenna.wyman@ocdsb.ca 

Références :

Kabat-Zinn, J. (2005). Wherever You Go, There You Are: Mindfulness Meditation in Everyday Life (-1st ed., p. 4). Hachette Books. 

POSTES RÉCENTS

La photo montre des élèves en train de faire du canoë sur un lac paisible, le sourire aux lèvres.
Partager les expériences d'enseignement : Les avantages des partenariats internationaux dans la formation des enseignants
[ Article de fond ] Il y a beaucoup à apprendre en regardant au-delà de nos frontières grâce à la mise en place de partenariats internationaux qui peuvent soutenir le développement professionnel, la pratique et la pédagogie, les philosophies d'apprentissage et d'enseignement, ainsi que les amitiés de chacun. Cet article fait partie d'une série de trois articles sur deux programmes de formation des enseignants, l'Université des sciences appliquées de Norvège occidentale (USAN) en Norvège et l'Université Mont-Royal (URM) à Calgary, qui collaborent dans le domaine de l'éducation physique et de plein air dans le cadre de la formation des enseignants.
Authored by: Torbjørn Lundhaug
La photo montre une personne pratiquant la pleine conscience.
Vacances d'été : Un temps pour intégrer et vivre des moments de repos avec 9 pratiques de pleine conscience différentes, rapides et faciles à mettre en œuvre.
[ Article de fond ] Les vacances d'été sont une excellente occasion de se détendre, de se ressourcer et de se rétablir pour se préparer à l'année scolaire à venir ! L'une des stratégies pour les enseignants d'EPS de se reposer et de s'adapter pendant l'été est de profiter de ce rythme plus lent pour commencer ou poursuivre des pratiques de pleine conscience. Cet article vous propose 9 pratiques de pleine conscience faciles à ajouter à votre trousse à outils de soins personnels.
Authored by: Brenna Wyman
Le Balado EPS Canada, Épisode 6 : Les Terres comme pédagogie
Le Balado EPS Canada, Épisode 6 : Les Terres comme pédagogie  - Une conversation avec l'école secondaire Nbisiing de la Première nation de Nipissing
[ Podcast ] Dans ce sixième épisode de notre balado, nous nous sommes entretenus avec Daniel Stevens, directeur pédagogique de la Première nation de Nipissing, et Lacy Stevens-Farrel, directrice de l'école secondaire de Nbisiing, au sujet du rôle des Terres dans la pédagogie, en particulier au sein de la Première nation de Nipissing.
Authored by: Lacy Stevens-Farrell, Daniel Stevens
Filles autochtones jouant à l'extérieur
Le sport et la réconciliation dans l'éducation physique et à la santé
[ Article de fond ] Cet article souligne l'importance d'intégrer l'éducation autochtone dans les cours d'éducation physique à la santé (EPS). Il met en évidence les principaux avantages tels que la diversité des activités physiques, les perspectives holistiques en matière de santé, le respect des normes d'enseignement et l'amélioration de la représentation. En outre, il présente des ressources et des plans de cours pour vous aider à intégrer l'éducation autochtone dans vos cours d'EPS. Cette intégration enrichit l’expérience d'apprentissage des élèves, favorise l'inclusion et soutient la vérité et la réconciliation en honorant l'histoire, les cultures et les perspectives autochtones.
Authored by: Jolene Parks
Une salle de classe remplie d'élèves qui sourient en regardant leur professeur.
Responsabiliser les éducateurs : Créer une salle de classe sûre et inclusive pour enseigner la prévention de la violence liée au sexe dans le cadre de l'éducation à la santé sexuelle.
[ Article de fond ] Le Conseil d'information et d'éducation sexuelles du Canada (SIECCAN) a créé cet article pour aider les éducateurs d'EPS à aborder la prévention de la violence fondée sur le sexe (VFS) par le biais d'une éducation complète en matière de santé sexuelle. S’appuyant sur le « Guide de l'éducateur : Lignes directrices pour intégrer la prévention de la violence fondée sur le genre dans l'éducation complète à la santé sexuelle en milieu scolaire », cet article fournit aux éducateurs en EPS des informations et des conseils pratiques sur les moyens de soutenir les étudiants et d'enseigner les thèmes de l'éducation à la santé sexuelle se rapportant à la prévention de la violence fondée sur le sexe.
Authored by: Ada Madubueze, Sex Information & Education Council of Canada (SIECCAN)
Le Balado EPS Canada, Épisode 5 :  Ce que nous savons (et ne savons pas) sur le vapotage
Le Balado EPS Canada, Épisode 5 : Ce que nous savons (et ne savons pas) sur le vapotage
[ Podcast ] Saviez-vous qu'environ 15 % des élèves du secondaire ont vapoté au cours du dernier mois et qu'environ 35 % des jeunes de 15 à 19 ans au Canada ont déjà vapoté par le passé ? Bienvenue sur le balado d...
Authored by: Ryan Fahey, Dr. Tea Rosic